• Ishôkuroi

    Voici une histoire qui, pour une fois, n'est pas une fanfiction. 

    ET OUI FOUDRE A UNE ONCE D'IMAGINATION DANS SES 1m58 !!!

    uVu

    Surprise générale.

    Bref...

    VOICI L'HISTOIRE !!!!

    Danse de la joie pour vous présenter l'histoire.

  • Image :

    Yuna

    Nom : Monohaï

    Prénom : Yuna 

    Âge : 15 ans

    Sexe : Féminin

    Apparence physique : Yuna a des cheveux roux flamboyants moyennement longs. Elle noue généralement en des couettes un peu spéciales mais comme Yuna n'est pas très douée pour se coiffer, ces dernières laissent souvent s'échapper de nombreuses mèches. Cela fait que beaucoup la qualifient de "désordonnée". Ses yeux sont d'un bleu remarquable mais vraiment... Sa peau est blanche mais pas pâle. Normale. Elle s'habille souvent de sweats noirs, gris ou blancs. Oui son style vestimentaire ne vole pas très haut.

    Caractère : Yuna est farouche et déterminée. Quand elle veut quelque chose, elle l'obtient toujours. Elle ne laisse jamais tomber. Sinon, Yuna est assez paumée et paresseuse. Elle ne fait aucun effort NON-nécessaire. On ne saurait la décrire de bête ou intelligente. Elle se dit idiote et n'a elle-même pas de bonnes notes. En fait son quotient intellectuel reste un mystère. Sinon elle va souvent vers les autres... Qui la rejettent comme une pauv' merde. ;-;

    Anecdotes : 

    - Le père de Yuna est critique gastronomique mais cette dernière n'a pas les mêmes goûts culinaires que ce dernier... Elle adore ce qui est gras ou industriel. TwT

    - Yuna adore les mangas d'horreur mais ne présente à personne, autre que sa grand-mère, cette passion.

    - Yuna vit avec son père, sa grand-mère, son petit frère et sa belle mère (sa mère étant morte).

    - Yuna reste indifférente à sa belle-mère et respecte le choix qu'a eut son père en se remariant.

    - Yuna adore les vêtements du style robe de soirée, chaussures à talon... etc. MAIS SEULEMENT EN APPARENCE. Elle refuserait de porter une telle "torture" et ne met que des vêtements confortables.

    - Yuna est très difficile à cerner car elle est aussi simple qu'unique.

    - L'animal préféré de Yuna est la marmotte "si gracieuse" dit elle. (0_0)

    - Yuna a plusieurs fois essayé un style et un mode de vie "gothique". Elle n'y-est jamais arrivée mais retente souvent. -_-

     

    Image :

    Yuuki

    (+ ses yeux)

    Nom : Osana

    Prénom : Yuuki

    Âge : 14 ans presque 15 (née en fin d'année)

    Sexe : Féminin

    Apparence physique : Yuuki a des cheveux très raides et blonds vénitiens. Ils sont toujours en bataille et elle ne les attaches que quand elle doit faire du sport. Ses yeux sont marrons ambrés et elle a de longs cils. Elle porte toujours des tenues du style chemise avec jupe plissée ou autre... Sa peau est très pâle et elle est maigre. Elle est de taille moyenne-grande et adore se mettre des petits accessoires comme des roses ou autre dans les cheveux.

    Caractère : Yuuki est une personne de nature TRES timide et renfermée. Si tu perce sa "coquille" (WTF ?), elle dévoilera une jeune fille très lunaire et rêveuse, assez moqueuse et taquine, fessant beaucoup de sarcasme et fanatique aguerrie des blagues de merde. Elle est assez chiante sur les bords et aime se foutre de la gueule des gens, elle est optimiste et laisse très peu passer ses vrais sentiments. Elle est aussi la personne le plus empathique que vous pourrez connaître dans toute une vie... Je ne vous en dis pas plus. è_è

    Anecdotes :

    - Elle vie seule avec son père : un connard alcoolique qui joue avec le coeur des gens

    - Elle vie en ville dans un petit appartement de merde et un collège pourri et bourré de monde

    - Elle est TRES facilement gênée, ce qui lui fait défaut

    - Elle peut être HYPER SERIEUSE ou LE CONTRAIRE DE SERIEUSE

    - Elle se moque d'être parfaite et ignore ses défauts comme un courant d'air dans le vide intersidéral (XD)

    - Elle mène une politique contre les abréviations SMS ou autre, apparemment elle ne déteste rien de plus dans le monde (;-;)


    votre commentaire
  • Le bruit d'une porte qui claque réveilla Yuna en sursaut.

    "YUNAAAAAAA ? Tu as retiré le linge de la machine comme je te l'ait demandé ?"

    La voix perçante de la belle-mère de la jeune fille répétait ce paroles en boucle sans que la rouquine ne bouge d'un pouce. Elle soupira et se leva de son lit. Des petits pas rapides et sonores montrait que Leira Monohaï (la belle-mère de Yuna) montait les escaliers, énervée. Lorsque Yuna sortit de son lit, elle tomba nez à nez avec sa belle-mère, rouge de colère.

    "YUNA TU N'AS PAS SORTI LE LINGE DE LA MACHIN !?? C'ETAIT POURTANT PAS COMPLIQUÉ ENFIN !!!"

    Yuna fixa longtemps la femme qui se dressait devant elle, en voici d'ailleurs une description physique : La nouvelle Mme. Monohaï était une femme assez petite aux cheveux noirs colorés en blonds, son maquillage est TRES abusé, son teint est pâle et blafard et sa poitrine était assez grosse. (wui bah désolée mais je dois bien la décrire, hein !)

    Yuna la regardait d'un air blasé et fatigué sans rien dire, elle descendit les escaliers rapidement, se foutant littéralement de la gueule de la petite femme. Elle prit du jus d'orange dans le frigo et prit des vieux cookies d'Intermarché datant de la veille. Elle s'assit à table, toujours blasé et mangea, puis, après finit par allumer la télé. Elle tomba immédiatement sur animé sans queue ni tête haut en couleurs et dont les personnages (forcément des chibis) avait une tête ENORME.

    La belle-mère de Yuna descendit en marmonnant un irrécupérable malgré tout gentil en ramenant le linge qu'elle étendit dehors. Yuna monta et ne s'habilla pas et sortit son téléphone portable, elle en profita pour regarder des vidéos faites par une de ses camarades et sourit devant l'humour spécial mais génialement unique de cette dernière. 

    Au bout d'un moment, Yuna se rendit compte qu'elle n'avait entendu aucun petit cri insupportable et n'avait pas vu de vieille bouillie aux céréales devant elle se matin. Elle demande à Leira :

    "Euhm... Oka, où est Naru ?

    - Il est au club des loisirs.

    - Mais on est pas inscrits...

    - Ce sont ses amis qui l'y-ont invité.

    - Ah...."

    Yuna soupira, son frère passait beaucoup de temps avec ses "amis", en fait c'était surtout des admirateurs de ce dernier. Yuna finit par débarrasser ses affaires de la tables (nan elle l'avait pas fait avant) et sortit l'ordinateur pour continuer sa lettre de motivation pour son futur lycée...

    C'était un très bon lycée qu'elle avait souhaité rejoindre il-y-avait déjà 2 ans, elle avait commencé la lettre il-y-avat 2 ans justement avant de l'abandonner par pure flemme. Mais hier lui avait repris une envie de la finir, après tout elle finissait sa 3ème dans 6 mois sois une demi-année, elle devait donc se débrouiller car son père avait décidé de la laisser faire pour qu'elle "développe son autonomie".

    Bref, à présent, la voici en train de bosser un dimanche midi, à multiples pauses car... Comme un poisson dans l'eau, Yuna ne foutait rien.

    Sauf aujourd'hui...

    ------------------------------------------------

    Voilà Minā-san, c'était un premier chapitre ULTRA COURT, mais cette histoire n'en contiendra qu'avec ce gabarit. TwT 

    ET OUAIP !

     En tout cas j'espère que c'est pas trop nul parce que moi quand je relis ça ma paraît bien claquos mais bon...

    Est-ce que ça va ? C'est pas trop à chier...?

    À VOUS DE JUGEEEER !!!

    ALLEZ LISEZ-TOUT BANDE DE PROUTS INDIGNES


    15 commentaires
  • Assise à un arrêt de bus, Yuuki regardait avec désintérêt la pluie dont l'abri la "protégeait". Elle soupira et mit ses bras derrière sa tête, debout à 5h00 un dimanche pour éviter son père.

    Elle regardait les gens arriver et rentrer dans les bus, les chauffeurs et chauffeuses qui la dévisageaient...

    Elle restait, calme et désintéressée ainsi qu'à moitié endormie sous l'abri de bus quand elle entendit un :

    "OSANA-SAN !!!"

    Ce cri aussi perçant qu'insupportable ne pouvait venir que de Kayano Yume

    Kayano était une jeune fille au tempérament gentil, optimiste, déterminé... Elle avait de bonnes notes et était déléguée de classe. Bref, Mademoiselle était un peu la Miss Parfaite et était particulièrement intéressée par Yuuki (qui était d'ailleurs la seule à être parfaitement agacée par le comportement de Kayano bien qu'elle l'appréciait quand même). 

    "Tu peux m'appeler mon prénom et arrêter de gueuler à chaque fois que tu me voies...? fit Yuuki, un peu grognonne sur les bords.

    - ... Désolée Osa- Yuuki.

    - Mmmh... Pas grave. Mais au juste, qu'est-ce que tu fais ici ?

    - Mes parents se disputent beaucoup avec le personnel en ce moment... Je préfère sortir, j'allais donc faire les magasins !

    - Ah, tu fait ça à 5h00 du matin toi ?

    - Apparemment."

    Yuuki lâcha un soupir qui se fit entendre et, bien que rien ne le montrait, l'empathie de Yuuki avait "détecté" un mal-être chez Kayano.

    "Tu veux venir avec moi ? proposa gentiment la jeune fille brune pour changer de sujet.

    - Je n'ai pas d'argent. fit sèchement l'adolescente blonde.

    - Je te paierai ce que tu veux ! Ma famille est assez aisée.

    - Mon père ne serait pas content de ma voir débarquer avec ça...

    - N'importe quoi ! s'amusa Kayano. Quel genre de parent n'est pas heureux que son enfant puisse s'habiller !?!

    - Tu es tellement aveugle Yume-san..."

    Ces paroles semblèrent blesser Kayano qui se détourna de Yuuki et alluma un jeu sur son portable, silencieuse. Mais quand un bus arriva, Kayano entraîna Yuuki en lui tirant le bras et le bus referma ses portes sans laisser l'occasion à Yuuki de partir.

    La jeune fille soupira et croisa les bras en pensant :

    Les gens chanceux sont souvent aveuglés par leur bonheur...

    ------------------------------------------------

    Voilà c'était le deuxième chapitre du point de vue de Yuuki cette fois-ci ! è_è

    Les gens qui attendaient la suite se sont mit à hiberner...

    Sachez que ceci n'est pas vraiment la personnalité de Yuuki, elle est plus du genre foutage de gueule, taquineries et blagues de merde...

    wé c'est pas ouf comme caractère X))

    SAYONARA !!!

    Encore une fois, n'hésitez pas à donner votre avis les p'tits prouts !


    9 commentaires
  • La porte s'ouvrit en un bruit assourdissant et Yuna se réveilla en sursaut, son petit frère revenait en courant et chantonnait :

    "YUNA ! YUNAAAAAAA !!! ON A GAGNÉ CONTRE L'ÉQUIPE DE KARMAAAA !!!"

    La jeune fille soupira, elle venait d'être réveillée alors qu'elle s'était endormie en écrivant sa lettre de motivation. Elle répondit donc à son frère moqueuse :

    "Dans quel domaine ? Le sumo ?

    - MAIIIIIIS FAIS-PAS L'IDIOTE JE VOULAIS DIRE À LA COURSE DE RELAI !!! s'indigna le jeune garçon piqué au vif.

    - Bof c'est la même chose..." fit Yuna, sachant que ça mettrait son demi-frère encore plus en rogne.

    Naru Monohaï, demi-frère de Yuna en CM2. Il était le fils de Leira et de Maruo, le père de Yuna. C'était un jeune garçon au tempérament énergique et déterminé mais aussi tempétueux et colérique sans parler du fait qu'il soit affreusement bavard et surtout TRÈS sociable.

    Yuna regarda le cadran de la montre de Naru :

    "QUOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ?! 16H ?!? Je dors depuis tout ce temps !?"

    Elle poussa violement sa chaise de bureau et descendit quatre à quatre les marches de l'escaliers. Elle tomba finalement en trébuchant sur la panier de linge propre que sa belle-mère lui aurait demandé de ranger pour atterrir dans les chaussures de toutes la famille. La tête la première dans celles de son père.

    Naru arriva après et éclata de rire devant la position de Yuna qui soupira. Son petit-frère le prévenu :

    "Maman est partie au travail cet après midi et c'est Miku qui m'a ramené.

    - AH BOOOOOOOOON ??!!!? MIKU A FAIT DES NARUTO ??? s'exclama Yuna.

    - Oui. Elle sait que tu les adule." s'amusa Naru.

    La jeune fille courut vers le placard et sortit un boîte avec des naruto à l'intérieur. Elle la prit et revint dans sa chambre où elle acheva sa lettre déjà bien commencé. La nourriture lui donnait plein d'énergie et de motivation : "Le pouvoir de la bouffe" selon Yuna. Elle partit ensuite en vélo, sans manteau ni veste vers une boîte aux lettres...

    ------------------------------------------------

    ENFIN UN 3ème CHAPITRE QUI POINTE SON NEZ !!!

    "Tiens tiens... Foudre se décide enfin à être active sur cette histoire !"

    En fait j'ai du mal à écrire le point-de-vue de Yuna je sais pas pourquoi alors que Yuuki ça va tout seul. ;-;

    C'est con, hein ! Je sais !!!

    Bref en espérant que ça vous plaise... SAYONARAAAAAAAAAAAAAAA !!!

    "Goudeubaille !"


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique